Taux de Fer et TDA/H

Je lis souvent sur les forums et groupes de discussion que le taux de ferritine de nos loulous avec TDA/H est assez bas, avec même parfois des carences, malgré une alimentation équilibrée. Pour les enfants, le taux normal est de 30 à 150mg/ml. J’ai donc fait quelques recherches pour vérifier si ce manque de fer était effectivement lié au TDAH. 

Avertissement : Une complémentation en fer doit être décidée avec votre médecin après contrôle du taux de ferritine, taux de fer et analyse globale, et en aucun cas en auto-médication : en trop grande quantité, le fer devient toxique et endommage les organes vitaux.

Le fer est un cofacteur de nombreux enzymes dont certains sont indispensables au fonctionnement des neurotransmetteurs (production de la tyrosine, elle-même précurseur de la dopamine et de la noradrénaline. Le neurotransmetteur dopamine agit sur l’attention et le contrôle des mouvements). Un taux bas en fer provoque alors des désordres dans la production de la dopamine et de la noradrénaline. Les dépôts cérébraux de fer semblent donc influencer ces fonctions qui sont au cœur du problème des TDA/H.

Une étude sur le taux de ferritine et le TDAH a été menée par le Service de Psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent de l’hôpital Robert Debré (auteur : Konofal E, Lecendreux M, Deron J, Marchand M, Cortese S, Zaïm M, Mouren MC, Arnulf je) entre mars 2002 et juin 2003. Les enfants participant à cette étude ont été soigneusement sélectionnés pour correspondre aux critères définis, ont été exclus par exemple les enfants présentant des troubles alimentaires ou ceux ayant récemment reçu une complémentation en fer. Cette étude a également été relayé par TDAH France.  L ‘excellent blog dysmoi m’a également apporté une partie de la réponse.

Les enfants au TDAH reconnu et diagnostiqué présentaient un taux de ferritine < 30ng/mL pour 84% d’entre eux, avec cependant des taux d’hémoglobine normaux, suggérant que le taux bas de ferritine pouvaient être lié au TDAH plus qu’à une anémie. Il a été également noté que plus le taux de ferritine était bas et plus les troubles étaient sévères. Il est à noter que l’étude ne porte pas sur des enfants présentant des carences ou des troubles alimentaires.

En septembre 2004, un essai multicentrique a été mis en place pour supplémenter en sulfate de fer les enfants atteints de Trouble Déficit de l’Attention / Hyperactivité dont la ferritine est basse. L’objectif étant de voir si l’état de santé peut s’améliorer et si éventuellement il peuvent se passer d’autres thérapeutiques. Cette étude est la première à mettre en évidence la carence en fer chez les enfants atteints de TDAH et a bénéficié d’un brevet de la mission de valorisation de l’AP-HP.

Deux groupes ont été constitués : une groupe témoin recevant un placebo et un groupe test recevant un complément en fer à raison de 80g de sulfate ferreux, une fois par jour le matin, sous forme oral (Tardyferon, laboratoire Robapharm) pendant 12 semaines.  Les effets de supplément en fer sur le TDAH ont été examiné.

La thérapie en fer a été généralement bien tolérée : pas de perte de l’appétit ou d’aggravation du TDAH. Quelques effets secondaires ont été notés – douleur abdominale, constipation, vomissements – mais permettant tout de même de continuer le traitement (seul un cas a été obligé d’arrêter pour cause de constipation).

Le taux de ferritine a augmenté dans le groupe test traité avec le Tardyferon et la sévérité du trouble TDAH significativement diminué après 12 semaines de traitement. Une importante amélioration de l’attention a été notée, les symptômes d’agitation des membres ont été réduits. Il n’a rien été noté, ni modification sanguine, ni amélioration du TDAH, dans le groupe recevant le placebo.

La conclusion est une nette amélioration de l’attention, de l’impulsivité, de l’hyperactivité. Un tiers des symptômes du TDA/H pourrait s’expliquer par les faibles réserves en fer.

Les études précédentes cherchant à évaluer le fer dans le TDAH reposaient sur le taux de ferritine dans le sérum, qui est un marqueur périphérique du taux de fer. La corrélation entre cette concentration de ferritine sérique et le taux de fer dans le cerveau restait incertaine, une autre étude dans L’article intitulé « Brain iron levels in attention-deficit/hyperactivity disorder » montre qu’un déficit en fer localisé dans certaines structures cérébrales serait impliqué dans la physiopathologie du TDAH.

Le but de cette nouvelle étude réalisée par plusieurs hôpitaux français et étrangers était d’estimer le taux de fer par IRM dans différentes zones du cerveau d’enfants ayant un TDAH ou non ainsi que leur taux de ferritine (36 enfants : 18 enfants ayant un TDAH, 18 sans TDAH dont 9 controles sains et 9 autres controles psychiatriques).

Les enfants ayant un TDAH montrent une plus faible quantité de fer estimée dans le thalamus droit et gauche en comparaison des contrôles sains, de même que le taux de ferritine est plus bas chez les enfants ayant un TDAH. Les auteurs concluent que le faible taux de fer dans le thalamus pourrait être impliqué dans le TDAH.

Enfin, une autre étude plus récente publiée sur Medscape suggère que les psychostimulants pourraient normaliser les concentrations en fer cérébral et que l’absorption du fer dans le cerveau pourrait être défectueuse chez les patients atteints de TDAH.

Comme indiqué au début de l’article, aucun complément de fer ne doit se faire sans avis médical. Pour améliorer l’apport en fer grâce à l’alimentation, Les meilleures sources de fer sont les viandes rouges et les abats, les mollusques, les légumes verts, les légumineuses, les pains et céréales à grains entiers ainsi que les farines, biscuits et céréales enrichies en fer. On peut améliorer son assimilation en combinant des aliments contenant du fer à des aliments riches en vitamine C.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s