Attention aux prescriptions de risperidone

Le rispéridone est trop souvent prescrit sur de longues durées pour traiter un TDAH. Il est nécessaire de rappeler que ce médicament ne peut être utilisé qu’à court terme pour la prise en charge d’un trouble des conduites sévère avec agressivité. C’est ce que viennent de faire les distributeurs du médicament. Dans ces indications, les effets indésirables auxquels les jeunes patients sont exposés sont au moins deux fois plus fréquents que dans la population adulte. A ce titre, l’ANSM et les laboratoires qui commercialisent les spécialités de rispéridone ont adressé aux prescripteurs un courrier pour rappeler les indications de la rispéridone en pédiatrie. Le rapport bénéfice/risque est très déficitaire…   Plus d’info ici sur les actualités du Vidal.

Il est primordial de rappeler que le seul traitement médicamenteux du TDAH est le méthylphénidate, molécule connue et étudiée depuis plus d’un siècle, qui ne provoque aucune dépendance, comporte peu de contre-indication sinon troubles cardiaques, et peu d’effets secondaires indésirables. Le MPH n’est pas une pillule miracle mais permet de réduire les symptomes, elle ne suffit pas à elle seule mais doit s’accompagner des rééducations nécessaires en cas de troubles associés, d’une remédiation cognitive et d’une guidance parentale.

Advertisements

Une réflexion sur “Attention aux prescriptions de risperidone

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s