La rétroaction, un élément clé dans les apprentissages

Dans mes 3 derniers articles, sur la compréhension du trouble, les interventions en milieu scolaire et la gestion des comportements à la maison, je mettais l’accent sur l’importance du renforcement positif, à la maison comme à l’école.

L’un de ces moyens pour le renforcement positif et la nécessité d’amener l’enfant atteint de TDAH à apprendre de ses erreurs pour ne pas les renouveler mais au contraire s’améliorer est la rétroaction. Une rétroaction qui met toujours l’accent sur les actions de l’enfant plutôt que sur l’enfant lui-même, afin de ne pas briser l’estime de soi, souvent déjà fragile.

Mais comment faire cette rétroaction, concrètement ? Le site RIRE lui consacre ici une page pour expliquer brièvement les 3 types de rétroaction à utiliser et comment les mettre en place en fonction des compétences acquises de l’enfant. Mais surtout, il propose en téléchargement un PDF qui est un guide complet pour mettre en place une rétroaction positive et efficace permettant à l’élève de mieux assimiler les méthodes de travail pour pouvoir réellement utiliser ses compétences, pour apprendre à se relire et réfléchir aux moyens d’améliorer ses compétences, savoir les utiliser et les transférer. Les difficultés à l’école sont souvent un manque d’organisation et de méthodes. C’est vrai pour tous les élèves, mais encore plus particulièrement pour les enfants atteints de TDAH. La rétroaction immédiate notamment permet à l’enfant avec TDAH une véritable réorganisation cognitive. Cette immédiateté est nécessaire dans le TDAH, car le circuit neuronal de motivation et de récompense est altéré.

Si ce guide est essentiellement destiné aux enseignants, il est tout aussi utile aux parents qui pourront appliquer les mêmes méthodes pour faire progresser leurs enfants non seulement dans les comportements à la maison, mais aussi dans l’aide aux devoirs. Une récente étude (dont je n’ai pas le lien là tout de suite sous la main mais ça n’est pas le plus important que de la consulter) indique que la plupart des parents sur-estime leur capacité à accompagner leurs enfants dans l’aide aux devoirs. Avec ce guide sur la rétroaction, vous pourrez vraiment accompagner vos enfants à progresser et mieux valoriser leurs savoirs.

Les mêmes méthodes devraient aussi être utilisées en technique de management, pour tous les maîtres de stage accompagnant les ados et jeunes adultes en formation. La rétroaction est véritablement l’une des clés du renforcement positif.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s