Compte-rendu de lecture : Apprivoiser le TDAH

Ce livre d’environ 120 pages se lit vite et facilement et permet une bonne compréhension globale du trouble et offre des stratégies pour accompagner l’enfant atteint de TDAH. Il aborde d’une façon simple et concise l’ensemble des problématiques, ce qui en fait un bon ouvrage pour se familiariser avec le trouble, et un bon outil pour les parents qui découvrent le diagnostic et se sentent perdus dans leur rôle. Pour les parents déjà bien informés, le livre pourra apporter quelques données supplémentaires mais surtout constituer un support concis pour communiquer avec l’entourage, famille, amis, enseignants…  Les explications sont claires, y compris pour des néophytes, et la syntaxe facile et agréable à lire. J’aime assez les quelques illustrations en noir et blanc qui le ponctuent de façon tendre et humoristique. Comme j’apprécie savoir à quoi m’attendre avant l’acquisition d’un ouvrage mais que je trouve rarement de descriptif du contenu, plutôt que m’étendre sur sa forme et mes impressions, je préfère vous livrer un aperçu objectif de ce que vous pourrez trouver comme informations à sa lecture, un aperçu qui j’espère vous permettra de savoir si ce livre doit ou non rejoindre votre bibliothèque.

Apprivoiser l’hyperactivité et le déficit de l’attention. Un livre de Colette Sauvé – format poche, budget 9.95€ (neuf), collection « pour les parents » CHU Sainte-Justine / Université de Montréal.

Introduction…

Dans cette seconde édition, qui date déjà de 2007, on voit là encore tout le retard français sur la question,  l’auteur présente le trouble en trois parties et pour chaque groupe d’âge (3-5 ans, 6-12 ans, adolescence) : information et compréhension du désordre neurologique ; prise de conscience de ses habiletés d’éducateur en misant sur la créativité et son intuition de parent ; mise en place de stratégies pour une influence constructive sur l’enfant. L’ouvrage donne une gamme de moyens d’actions pour aider l’enfant à s’épanouir dans la famille, à l’école et au quotidien. Des chapitres abordent également la coexistence avec d’autres troubles, tels que les troubles d’apprentissage, l’opposition, l’anxiété, et le lien parents-enfant.

Chapitre 1 – une réalité médicale

L’auteur rappelle ici que le TDAH est un trouble reconnu comme un réel problème médical, étudié depuis 1902, dont des facteurs neurologiques et génétiques sont identifiés, avec des répercussions dans toutes les sphères de la vie et les relations sociales, avec des difficultés non seulement de concentration et d’attention, mais également d’inhibition et de maîtrise. Elle rappelle les principaux traits distinctifs et de prévalence, et indique les principales associations de parents, notamment CHADD aux USA, véritable mine d’information, PANDA, ou ASPEDAH.

Chapitre  2 – Pourquoi, comment ?

Dans ce chapitre, Colette Sauvé explique avec clarté le désordre neurologique du aux déséquilibres chimiques des neurotransmetteurs et des lobes frontaux et les désordres fonctionnels induits : sensation, motivation, coordination, attention, concentration, impulsivité, apprentissage, vigilance, émotions,  résistance au stress… elle décrit avec précision les causes génétiques et biologiques retenues et comment se traduit le TDAH, trouble du développement et du contrôle de soi, et surtout, apporte des clés pour expliquer le trouble à l’enfant et  lui permettre de trouver l’épanouissement.
Elle reprend l’image de Quinn et Stern (young people’s guide to understanding ADHD-1991) de la voiture de course dont le moteur s’emballe et les freins sont parfois défectueux. A cette image, j’ajouterais qu’il faut aussi rassurer l’enfant sur sa capacité à apprendre des stratégies pour gérer la décélération et négocier les virages, car les accidents et les sorties de route ne sont pas inéluctables.

Chapitre 3 – Les troubles connexes

Ici, l’auteur fait un point rapide sur les troubles d’apprentissages, l’opposition et l’anxiété, souvent associés au TDAH. Elle s’appuie sur les travaux de Barkley et du TAAC (Troubles d’Apprentissage-Association Canadienne) le trouble présentant effectivement des comorbidités associés dans la plupart des cas. Il sera néanmoins nécessaire de se procurer d’autres ouvrages pour approfondir ses connaissances sur lesdits troubles connexes.

Chapitre 4 – le lien d’attachement parent-enfant

L’auteur rappelle ici l’importance des liens familiaux pour la construction de l’estime de soi et des rapports aux autres, pour toute la vie future de l’enfant. Les liens d’attachement sont des liens qui se construisent dés la naissance et s’entretiennent au quotidien. Les figures maternelles et paternels y sont néanmoins très stéréotypées, et les familles monoparentales ou recomposées, souvent confrontées à des difficultés supplémentaires, ne pourront s’y retrouver.

Chapitre 5 – Impulsivité et hyperactivité

Il est fait état dans ce chapitre de l’hypersensibilité sensorielle et émotionnelle, de l’effet perturbateur des différents stimulis externes, et de la capacité d’adaptation aux changements. L’auteur propose des stratégies pour faire face aux comportements débordants, avec un mot de passe : « encadrement », et trois mots d’ordre : patience, fermeté, continuité, toujours dans le respect de ce que l’enfant est en capacité de réaliser, et tout en sachant sur quoi axer les demandes et sur quoi savoir lâcher prise pour permettre à l’enfant de pouvoir extérioriser son énergie en toute sécurité. On trouve également des pistes pour responsabiliser davantage l’enfant aux conséquences de ses actes, bons comme mauvais, avec évidemment une invitation à l’utilisation du renforcement positif, bien expliqué. En cas de débordement ou de refus, la technique du 1-2-3 pour éviter toute effusion émotionnelle entre l’enfant et le parent est également particulièrement bien détaillée. Sont explorées également des pistes pour le développement de l’autonomie,  de l’estime de soi et de la confiance en soi. Une double page est consacré à savoir se préserver en tant que parents, et le chapitre se clôt sur les pièges à éviter.

Chapitre 6 – le déficit de l’attention

« Déficit de l’attention ne signifie pas manque d’attention mais obstruction pour maintenir l’attention et la centrer au bon endroit, tout en écartant les distractions ». Le chapitre évoque la fatigue provoquée, définit les différentes facettes de l’attention (sélective, partagée, soutenue). Suivent des astuces pour améliorer l’attention ou contrer son déficit par groupe d’âge. Astuces et conseils au quotidien qui constituent aussi le Chapitre 7 – au quotidien avec l’enfant.

Chapitre 8 – aborder l’adolescent

L’adolescence est un moment difficile pour tous les enfants, le TDAH constitue une difficulté supplémentaire pour les jeunes dans ce passage vers l’âge adulte où l’adolescent construit son identité et son indépendance. L’auteur donne ici quelques clefs pour aider le jeune à consolider son estime et son image de soi et l’accompagner vers la responsabilisation tout en lui laissant prendre son envol.

Chapitre 9 – effets bénéfiques et structurants de la médication

Ce chapitre est consacré aux effets immédiat et à long terme des psychostimulants sur les comportements, la réussite scolaire, l’adaptation sociale, et du coup l’estime et la confiance en soi ainsi que le self-contrôle. J’aurais assez aimé trouver également des informations sur les accompagnements thérapeutiques complémentaires à la médication, et c’est sans doute ce que fait défaut à l’ouvrage pour un aperçu plus complet du TDAH .

Conclusion, bibliographie, ressources

liste des ressources scientifiques ayant permis la réalisation de l’ouvrage, et présentation d’ouvrages utiles à une meilleure connaissance du TDAH et de thèmes connexes.

Apprivoiser l’hyperactivité et le déficit de l’attention de Colette Sauvé

Colette Sauvé est travailleuse sociale et thérapeute familiale à la Clinique de Santé mentale jeunesse du Centre de Santé et de services sociaux du Surît. Elle est spécialisée dans la thérapie et la consultation psychosociale auprès des enfants, des adolescents et de leur famille.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s