A l’aide, mon enfant s’habille lentement !

1-stress-391657_640Nos loulous avec un TDAH ont parfois, souvent, la manie exaspérante de faire absolument tout, sauf ce qu’ils ont à faire… L’habillage, les repas, la toilette, se transforment souvent en crise de nerfs parce que les loulous au lieu de se consacrer à la tâche en question sont dans le jeu, dans leurs pensées, en train de dessiner, lire une BD….. bref, rien qui fasse avancer le schmilblick…. et quand il faut attraper le bus de l’école, ne pas louper l’heure de départ sous peine d’être en retard, ça pose un sérieux problème !

Alors comment faire pour que les enfants se mettent à la tâche sans déclencher colère, pleurs ou énervement, des pitchouns comme des parents ?

Plusieurs solutions : bien préparer tout le matériel nécessaire auparavant (les vêtements la veille au soir par exemple) ;  faire la « course à la montre » (avec un time-timer, un chronomètre, un sablier…..) ; se lancer un « défi temps » en comptant en même temps ;  afficher les étapes à suivre pour mieux ritualiser ….. Vous pouvez retrouver ici quelques outils nécessaires à la gestion du temps et à l’organisation.

Sur la question particulière de l’habillage, un parent lançait récemment un appel à idées à ses pairs pour trouver des solutions. Cela se passait sur le groupe de discussion Facebook de l’association internationale francophone « TDAH Partout Pareil« .

« Avez vous une astuce pour que votre enfant s’habille rapidement les matins ???? Quand je dis rapidement j’entends s’habiller a un rythme normal… Mon fils, c’est la même chose tous les matins, il traine en caleçon et fait l’andouille tant qu’on ne s’énerve pas .. ça peut durer 1h même … »

S’en est suivi un formidable échange. Voici donc toutes les astuces développées et partagées par les papas et les mamans du groupe pour que s’habiller ne soit plus un enfer chaque matin. Ce ne sont pas des solutions miracles, mais des aides pour pacifier ce moment et permettre à l’enfant de faire ce qu’il a à faire, sans énervement. Des astuces à adapter à chaque enfant selon l’âge, les préférences, les obligations familiales et d’organisation. Merci à tous les parents de leur participation à cet échange et leur accord pour regrouper ici toutes ces idées.

Certains enfants, selon l’âge ou les troubles associés, ont besoin d’un accompagnement. Il faut rester à leur côté pour que la tâche soit correctement effectuée. Vous verrez donc comment s’y prennent des parents qui apportent leur aide physique, l’idéal est d’associer la présence de l’adulte avec des outils tels qu’un rituel, formalisé ou non par un affichage, et toujours un renforcement positif. Avec ou sans aide, le renforcement positif pour encourager l’enfant à bien faire et à toujours mieux faire est un point important. Au fur et à mesure que l’enfant grandit et gagne en autonomie, on veille aussi à intégrer d’autres outils tels que la mesure du temps. Voici donc différentes astuces partagées, regroupées par thème, l’idéal est de pouvoir associer ensemble à la fois des outils de visualisation, de mesure du temps, de renforcement positif, de simplification (pour ne pas mettre l’enfant en échec), de responsabilisation (pour l’aider à gagner en autonomie et en confiance).

Aide physique :
¤ Il y a un rituel pour le matin, par écrit avec les heures, mais ça reste compliqué et il faut que je reste avec lui. On se lève plus tôt et on court beaucoup moins, comme ça pas d’énervement et tout est fait dans les temps.
¤ Le mien va avoir 6 ans, il est dyspraxique donc par moment ne sait plus s’habiller. Mais je le laisse faire en étant a coté de lui pour l’empêcher de se laisser distraire.
¤ je l’aide pour les chaussettes uniquement, car c’est pour ça qu’il a le plus de mal

Ritualisation :
¤ Pour mon fils la neuropsychologue avait expliqué qu’il avait besoin de repères visuels. Donc on a fait une feuille de dessin avec les séquences du matin, je me lave je m’habille etc…. fait avec des dessins et des découpages, ça constitue en même temps une activité sympa puisqu’il participe et donc après il essaie de respecter l’ordre puisque on l’a décidé ensemble. En cas de non-respect sanction décidée ensemble aussi. (ne pas oublier la sanction positive en cas de réussite !)

Mesure du temps :
¤ Utiliser un timer, ça motivera l enfant c est un challenge pour eux.
¤ Sablier ou minuteur, nous ca marche ! il existe des timer sur appli portable au lieu d’en acheter hors de prix c toujours ça de gagné. Sinon un minuteur pour la cuisine , mais le timer est bien car l’enfant peut voir le temps qui est passé, ça fait une sorte de camembert qui s’agrandit au fur à mesure que le temps passe et on peut lui montrer alors que le minuteur, l’enfant ne comprendra pas forcément le temps qu’il a passé.
¤ On se lance des challenges. Qui sera habillée en premier ? …. puis le petit dej’ c’est ensemble, et c’est obligatoire .
¤ Avec un timer cela fonctionne parfaitement, ça met des défis et du challenge, ils adorent et du coup on a plus besoin de se fâcher car c’est le timer qui dit quand c’est fini….
¤   J’ai acheter un minuteur à écran et donc il voit combien de temps il lui reste et depuis ça se passe beaucoup mieux
¤   Le timer ou le jeu … moi je ferme les yeux en mettant les mains devant les yeux … et je compte … a chaque fois il met un petit peu moins de temps …. C’est son défi ! ! On le fait en rigolant. .. pas de cri ou de disputes.
¤ Oui un time-timer c’est super bien, notez les fois où il fait bien et moins bien et à la fin faites lui faire ce qu il aime, par exemple jouer à la console ou autre, vous pourrez ensuite passer à autre chose qui est compliqué.
¤ Je fais la course avec elle. Elle prépare ses affaires la veille. On s’habille le plus tôt possible…
¤ On met un Time-timer et puis c’est une règle dans son tableau de récompense 😉
¤ Chronométrer !
¤ Ici ce qui fonctionne c’est qu’ils choisissent une chanson (ils ont choisi kendji lol). Je démarre la chanson et s’ils ont fini avant la fin de la chanson, ils ont gagné. Pareil pour la douche, avec une chanson qui dure assez longtemps, environ 5 minutes sous l’eau, puis 4 minutes pour s’essuyer et mettre le pyjama.
¤ Chez moi on ruse avec les petites soeurs, mon fils fais la course et essaye d’être le premier. Avant il fallait plus d’une heure pour se laver, s’habiller … une vraie galère, mais maintenant ça va beaucoup mieux.

Renforcement positif :
Vous avez pu constater que certaines propositions de parents associent mesure du temps et renforcement positif (tableau de renforcement, récompense immédiate, jeu de course et défis, musique préférée…). C’est effectivement l’idéal.  Le renforcement positif (gagner un avantage quand c’est bien fait) est préférable au fait d’accorder d’office et retirer si c’est mal fait. Néanmoins, il faut effectivement couper les avantages accordés si ils deviennent des distractions (prévenir puis appliquer la sanction) et rendre lesdits avantages une fois la tâche accomplie (dans l’instant si le « timing » le permet ou de façon différée) :

¤ La carotte !! Ici ils ont des bons points. Chaque bon point vaut 2€ comme ca quand ils veulent un jouet ils se le payent en bon point !
¤ Moi je lui prépare tout la veille en empilant dans l’ordre : en premier le caleçon puis les chaussettes le pantalon ensuite le tee-shirt le pull et chaussure le tout à l’endroit . Et ensuite quand tout est fait, il a le droit de regarder ses dessins animés.
¤ Habillage et petit déjeuner … puis télé, et si c’est trop long, il n’y a pas de télé.
¤ Moi il déjeune devant les dessins animés, quand je vois qu’il traine trop, j’ éteins la tv après l’avoir prévenu à plusieurs reprises, ça va tout de suite plus vite.

Responsabilisation :
¤ Mon fils a très peur d’arriver en retard à l’école…  je lui ai expliqué que j’arrêtais de crier et que c’était sa responsabilité si il arrivait en retard à l’école.
¤ Vêtements préparés la veille, on ne sort pas de la chambre tant qu on est pas habillé (porte fermée aussi ) bizarrement sans public faire le singe c est moins drôle !
¤ Un matin semaine dernière elle traînait trop. J’ai sonné à la porte, en disant que c’était le petit bus qui l’amène à l’école. Elle est descendue et je lui ai dis que le petit bus était là et il est reparti… ça a marché, elle s’est habillée …
¤ Achat d’un réveil (pour visualiser l’heure), préparation des vêtements la veille (pour simplifier) et « menace » (pas énervée, juste de la fermeté) si tu ne t’habilles pas, c’est simple, maman travaille elle doit arriver à l’heure à son travail, si tu n’es pas prêt au moment de partir, tu iras à l’école en pyjama ! // réponse 1 : Le mien est déjà parti en pyjama à l’école : une fois garé, je lui ai donné 5 min à l’horloge de la voiture pour s’habiller, sinon comme dans la pub « viens comme tu es ». Ça a été la dernière fois !! // réponse 2 : je ne dirais qu’une chose: il faut admettre la défaite ! Je crois que j’ai tout essayé, j’abandonne…Plutôt que de lui brailler dessus, il vient comme il est ! en général ça le pousse à se couvrir, surtout en hiver !

Simplification :
¤ Ici la seule chose qui nous a simplifié le matin c’est le port de l’ « uniforme« . C’est un tee shirt blanc et un jean. Et elle ne chipote plus pour autre chose ce qui nous simplifie la vie. Après elle traîne un peu à enfiler mais de moins en moins car elle sait qu’elle a des habits pas compliqués.
¤ Quand je travaille avec des jeunes et leur famille, je propose de mettre sur chaque cintre une tenue complète de la tête aux pieds, ce qui permet le choix aux gamins tout en respectant la saison , les couleurs …. et une musique associée ou chanson sur mesure

J’espère que ces quelques exemples partagés par des parents vous donneront des idées pour développer vos propres outils, adaptés à votre(vos) enfant(s), en fonction de l’âge, des goûts, des facilités et des difficultés…

Rappel des Mots Clefs pour élaborer vos outils, pour l’habillage comme pour toute la gestion du quotidien :
Anticipation
Ritualisation de la tâche
Visualisation des étapes
Visualisation du temps
Renforcement positif
Aide et simplification si nécessaire
Responsabilisation

Voici quelques modèles de tableaux de récompenses qui aideront l’enfant à mieux visualiser ses réussites, à acheter ou à construire soi-même. Pour savoir comment l’utiliser, en fonction des compétences à renforcer, procédez de même que pour la création des cartes de comportement scolaire, en adaptant pour la maison. Pensez également à élaborer des règles de vie et une discipline, qui sécuriseront l’enfant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s