TDAH et Apnées du sommeil

Image associéeLe magazine Femme Actuelle a publié avant-hier un article assez complet sur les apnées du sommeil, précisant qu’il ne fallait pas en confondre les symptômes avec un TDAH. Effectivement, les troubles provoqués par une apnée du sommeil sont similaires à ceux du TDAH : déficit d’attention, énervement, bougeotte… Si vous-même ou vos enfants présentez des difficultés de sommeil avec des ronflements et une respiration difficile, n’hésitez pas à en parler à votre généraliste, qui pourra vous orienter vers un ORL. Un pneumologue ou un centre des troubles du sommeil pourront également contrôler si des apnées sont présentes.
Néanmoins, un TDAH n’exclut pas nécessairement les apnées, de même que les apnées n’excluent pas non plus un TDAH. En effet, de nombreux patients qui souffrent du TDAH souffrent également de troubles du sommeil, aussi, si une fois les apnées du sommeil solutionnées les difficultés d’attention et/ou l’hyperactivité, même améliorées, persistent, n’hésitez pas à faire également évaluer le Trouble du Déficit de l’Attention. De même que si vous avez un diagnostic de TDAH et que vous rencontrez des difficultés de sommeil, n’hésitez pas à en parler à votre médecin pour les solutionner, puisque les troubles du sommeil aggravent les symptômes du TDAH.

Extrait :
« Chez l’adulte, les apnées du sommeil entraînent une fatigue dès le réveil, même après une bonne nuit de repos. Mais chez l’enfant, c’est différent. Quand il dort mal à cause de troubles obstructifs du sommeil, il est rarement somnolent la journée. Cela a plutôt des effets sur son comportement : agitation, impulsivité, difficulté à se concentrer…

« Il existe bien sûr des enfants qui ont un véritable Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH) qui ont été diagnostiqués, explique le Dr Annick Andrieux. Mais, à côté de cela, nous voyons des enfants qui ont des troubles du comportement qui s’en rapprochent. S’ils ronflent de manière régulière, il faut s’interroger sur la qualité de leur sommeil. »
Les troubles du comportement à surveiller : une hypertonicité, un enfant qui passe sans cesse d’une activité à l’autre, qui ne tolère pas le non, qui a du mal à se concentrer à l’école, ou encore qui se met en colère pour un rien, toujours à fleur de peau. » Lire tout l’article :  Hyperactivité : et si c’était une apnée du sommeil ? – Femme Actuelle

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s