TDAH et troubles alimentaires

Le lien entre TDAH et troubles alimentaires est l’un des nombreux thèmes que j’aimerais pouvoir développer ici… Le manque de temps m’empêche d’en rédiger des articles…

Néanmoins, je viens de repérer ce très intéressant article de Sciences et Avenir sur l’anorexie, dans lequel on évoque une nouvelle piste de recherche : l’anorexie ne serait pas une phobie liée à la peur de grossir, mais une addiction liée au plaisir de maigrir. Ce qui ouvre la voie à de nouvelles thérapeutiques dans ce trouble. Les troubles alimentaires touchent essentiellement les femmes.

Si le TDAH n’est pas évoqué dans l’article, vous pourrez cependant y repérer de nombreux points communs avec l’anorexie, notamment pour ce qui concerne l’activation neuronale du circuit de récompense. Le Pr Gorwood qui a mené les recherches ici présentées travaille également sur le TDAH.

Il est à noter également que la prévalence du TDAH parmi les patients atteints de troubles alimentaires est plus élevée que dans la population générale (et vice-versa) et qu’une recherche de TDAH parmi ces patients avec la mise en place d’un traitement par méthylphénidate lorsqu’il est présent permet une meilleure réponse thérapeutique aux remédiations cognitives, entrainement à la métacognition et thérapies comportementales et cognitives, comme pour tous les patients qui souffrent d’addiction mais pour qui une absence de diagnostic et prise en charge du TDAH ne permet pas l’amélioration.

L’article évoque aussi d’autres spécialistes des troubles alimentaires qui peinent à envisager ce nouveau paradigme… et évoquent des névroses… il est décidément difficile de faire évoluer les pratiques d’obédience psychanalytique, même sous l’éclairage des découvertes en neurosciences…

Bonne lecture !

L’anorexie, une addiction au plaisir de maigrir

Le 03.06.2017 à 17h00

Selon des chercheurs en neurosciences, la maladie ne s’expliquerait pas par la peur de grossir, mais par le plaisir de maigrir. Une hypothèse qui ouvre la voie à des thérapies ayant fait leurs preuves chez les toxicomanes.

via L’anorexie, une addiction au plaisir de maigrir – Sciencesetavenir.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s