TDAH, autisme, TOC : des marqueurs communs

Le Trouble de Déficit d’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH), les Troubles du Spectre Autistiques (TSA) et les Troubles Obsessionnels Compulsifs (TOC) partagent des dysfonctionnements communs dans le réseau nerveux reliant les hémisphères cérébraux. Une étude de l’American Journal of Psychiatry publiée sur PubMed met à nouveau ce marqueur en évidence. (D’autres continueront pourtant de nier l’existence du TDAH arguant qu’aucune preuve neuroscientifique n’a encore été mise en lumière…. Il faut croire que tout le monde dans le milieu médical ne s’informe pas des avancées de la science).

OBJECTIF de l’étude : Les troubles neurodéveloppementaux (TND) tels que le TDAH, les TSA et les TOC partagent la même vulnérabilité génétique et domaines de symptômes. Les auteurs présentent une comparaison directe de la structure cérébrale des circuits du cerveau chez les enfants et adolescents avec TND et les sujets témoins et examinent le circuit cérébral lié aux interactions sociales et au comportement en utilisant des mesures dimensionnelles liées à chaque trouble.
MÉTHODE : L’imagerie de diffusion et les mesures comportementales ont été réalisées chez 200 enfants et adolescents ( 31 avec TDAH ; 36 avec TOC ; 71 avec TSA ; 62 groupe contrôle ; moyenne d’âge : 10-13ans). Après statistiques spatiales Tract-Based, la comparaison multigroupe des indices de la matière blanche a été réalisée, suivie par les comparaisons par paires. Les relations de l’anisotropie fractionnelle (AF) (L’anisotropie est la diffusion moléculaire, ici elle est mesurée par un ratio appelé anisotropie fractionnelle (AF). Une anisotropie de 0 correspond à une sphère alors qu’un ratio à 1 correspond à une diffusion linéaire idéale) avec des mesures dimensionnelles de l’inattention, des déficits sociaux, des symptômes obsessionnels compulsifs, et du fonctionnement adaptatif général ont été menées à travers l’échantillon TND.
RÉSULTATS : Il a été trouvé dans chaque groupe TND, comparativement au groupe témoin, une AF basse dans le splénium du corps calleux (faisceau de fibres nerveuses interconnectant les quatre lobes du cerveau entre eux (lobes frontaux, temporaux, pariétaux et occipitaux gauches et droits) le splénium est la partie arrière qui unit les deux cortex occipitaux). Une AF basse dans le faisceau de la substance blanche (partie interne du cerveau qui connecte entre elles différentes aires de la matière grise) a été trouvée dans les groupes TSA et TDAH, par rapport au groupe de contrôle, mais pas dans le groupe de TOC. L’anisotropie fractionnelle était identique les groupes TSA et TDAH et également plus faible par rapport au groupe TOC. Une corrélation positive entre l’AF (dans une grande partie du cerveau) et le fonctionnement adaptatif général parmi tous les TND a été montré.
CONCLUSIONS : Cette étude a identifié des perturbations dans les circuits interhémisphérique (à savoir, des altérations anisotropie fractionnelle dans le corps calleux) comme une caractéristique commune des TSA, TDAH et TOC. Cependant, les modifications de l’AF peuvent être plus graves et généralisées dans les TSA et le TDAH que dans le TOC. Une AF supérieure dans le cerveau semble être liée à une meilleure fonction d’adaptation au sein des groupes avec TND .

Plus l'enfant a des difficultés d'exécution dans les tâches quotidiennes , plus la structure des fibres nerveuses dans certaines régions du cerveau est atypique (rouge , jaune)
Plus l’enfant a des difficultés d’exécution dans les tâches quotidiennes , plus la structure des fibres nerveuses dans certaines régions du cerveau est atypique (rouge , jaune).

Ann Griswald, Dr en sciences biomédicales et journaliste scientifique détaille l’étude dans un article de Spectrum. Voici ce qu’elle écrit :

 » Il y a des racines génétiques communes entre les TSA,  le trouble obsessionnel-compulsif (TOC) et le trouble d’atention avec ou sans hyperactivité (TDAH). Les trois conditions ont des caractéristiques en commun, comme l’impulsivité par exemple. De nouveaux résultats suggèrent qu’ils partagent également une signature du cerveau. La première comparaison de l’ architecture du cerveau dans ces troubles a trouvé que tous sont associés à des perturbations dans la structure du corps calleux . Le corps calleux est un faisceau de fibres nerveuses qui relie les hémisphères droit et gauche du cerveau. Les résultats ont été publiés le 1er Juillet dans l’American Journal of Psychiatry.
Les cliniciens trouvent difficile de distinguer l’autisme du TDAH en se basant sur les seuls symptômes.
Mais selon le chercheur Stephanie Ameis, professeur adjoint de psychiatrie à l’Université de Toronto, si les deux troubles sont marqués par des problèmes structurels similaires dans le cerveau, les mêmes interventions pourraient être utiles, peu importe ce qu’est le diagnostic.
Selon
Thomas Frazier, directeur de recherche à la Cleveland Clinic Foundation, les aspects uniques de chaque condition pourraient provenir d’ autres attributs du cerveau, telles que les différences dans les connexions entre les neurones et une conclusion raisonnable serait que l’autisme et le TDAH ne diffèrent pas considérablement d’une manière structurelle, mais pourraient différer de la connectivité ».
L’équipe de Stéphanie Ameis a examiné les cerveaux de 71 enfants avec TSA, 31 avec TDAH, 36 avec TOC et 62 enfants typiques en utilisant l’IRM de diffusion .
Cette méthode donne une image de la substance blanche du cerveau, les fibres longues qui relient les cellules nerveuses, par mesure de la diffusion de l’eau à travers ces fibres.
Les chercheurs ont constaté des perturbations généralisées dans la structure de la matière blanche chez les enfants présentant des troubles neurodéveloppementaux.
Ils ont cependant trouvé moins de modifications chez les enfants souffrant de TOC que chez ceux atteints d’autisme ou de TDAH.
Cette constatation peut se rapporter à l’apparition précoce de l’autisme et du TDAH.
les perturbations localisées de la substance blanche peuvent produire des problèmes associés aux TOC plus tard dans l’enfance, dit S. Ameis.
Les parents ont également évalué l’attention de leurs enfants, les compétences de communication sociale, des comportements obsessionnels et la capacité à effectuer des tâches quotidiennes.
Les enfants qui ont montré le moins d’indépendance sur les tâches quotidiennes ont les perturbations les plus importantes dans la substance blanche. Les chercheurs n’ont pas de lien entre la structure du cerveau et les autres comportements. « Il existe une association entre ce à quoi votre cerveau ressemble, en termes de perte de valeur, et comment vos facultés sont affaiblies dans la vie de tous les jours», dit S.Ameis.
Les chercheurs ont également examiné les problèmes sur des secteurs particuliers de la substance blanche.
La seule voie qui se ressemble dans les trois groupes est le corps calleux, ce qui suggère que les perturbations de ce tube peuvent sous-tendre les caractéristiques communes dans les trois troubles.
S. Ameis ajoute que le corps calleux est l’un des premiers secteurs à se développer et il est le plus grand dans le cerveau, a
insi, il pourrait être un appareil qui crée la vulnérabilité à ces conditions neurodéveloppementales.
Selon Ruth Carper, professeur de recherche adjoint de neurosciences à l’Université de Californie de San Diego, qui n’a pas été impliqué dans l’étude, l
es résultats sont préliminaires et les chercheurs n’ont détecté des changements que dans seulement une petite partie du corps calleux, le splénium, donc on ne sait pas si les anomalies qu’ils ont vu sont cliniquement significatives. Il est également possible que les différences entre les trois groupes proviennent de mouvement dans le scanner, un problème commun lors de la numérisation des enfants avec ces conditions. Les chercheurs disent pourtant que ces résultats sont un premier pas pour toucher du doigt les similitudes et les différences entre les trois conditions. »

En complément de cette étude et de cet article, voici également d’autres liens évoquant les anomalies neurologiques dans le TDAH et d’autres troubles neurodéveloppementaux et leurs répercussions :

¤ AKH.ca, différences cérébrales TDAH
¤ dysmoi.fr, TDAH
¤ M. Habib, cerveau et hyperactivité
¤ dys-positif.fr, cerveau TDAH
¤ A.Claret et M. Bouvard, neuro-imagerie du TDAH,
¤ TDAH actu, neuro-imagerie

¤ Participate, fonctionnement cérébral et TSA
¤ autisme-info, Connectivité matière blanche et TSA
¤ santelog, lenteur du regard
¤ santelog, structure cérébrale autisme
¤ autisme-info, matière blanche et TSA

¤ sante-mag, les TOC

¤ ICM, cerveau et fonctionnement

Advertisements

3 réflexions sur “TDAH, autisme, TOC : des marqueurs communs

  1. Bonjour. Ces études sont certes intéressantes mais se limitent encore une fois aux enfants. Quand les adultes seront ils aussi pris en compte ? Ces troubles s’arrêtent donc à l’adolescence ? Comme le nuage de Tchernobyl aux frontières ? Je suis tdah et à 54 ans, je me dis qu’il y a encore du chemin pour une reconnaissance globale. Où les études se font elles en France ? Je ne demande que ça d’y participer !

    Merci

    J'aime

    1. Le trouble est très différent selon les âges, il y a ici des articles dédiés au TDAH chez l’enfant, d’autres chez l’adulte. J’essaie autant que possible d’informer sur le trouble tout au long de la vie, c’est un énorme travail compte tenu du retard français…
      Pour ce qui concerne des études sur le TDAH des adultes, elles sont malheureusement trop rares, et plus encore en France… j’ai dans l’idée de réaliser un questionnaire destiné aux adultes, comme j’ai déjà réalisé des questionnaires croisés pour la prise en charge des enfants avec TDAH pour lesquels je manque cruellement de retour pour obtenir des résultats un tant soit peu valides, c’est là encore un très gros travail, et de longue haleine.
      La reconnaissance du trouble ne pourra venir qu’à force de persévérance et d’insistance dans la transmission d’informations de la part de tous ceux qui sont touchés. Difficile avec un TDAH ? mais pas impossible.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :